Opinions

Une opinion de C. De Cuyper, responsable au sein de l’association de parents luttant contre l’échec scolaire et l’abandon scolaire.

On a l’habitude de voir certaines voltefaces, des revirements à 180 degrés en politique, des trahisons, ici il s’agit de celui de la ministre Schyns qui renie l’existence même du Pacte d’excellence, la volonté d’aller vers une école sans redoublement et la suppression du tronc commun.

Après avoir mené une réflexion de quatre ans sur l’enseignement, les acteurs de l’enseignement (professeurs, parents, syndicats, droits de l’enfant,….) ont décidé de jeter les bases d’un "pacte d’excellence". On pouvait pourtant imaginer qu’après avoir réfléchi si longtemps, le produit, bien qu’écrit à plusieurs mains, devait avoir engendré une réflexion qu’on imaginait intéressante et basée, sur ce qui serait le mieux pour l’éducation des enfants et l’avenir de notre société !

Voilà que la ministre Schyns (qui a repris le projet en gestation) envisage de revenir sur un de ses fondements les plus importants, à savoir la suppression du redoublement dans le premier degré, en le réinstallant, alors qu’il venait d’être enlevé une nouvelle fois avant même la réflexion sur le Pacte !

(...)