Le World Press Photo renonce-t-il à ses principes?

L’institution de référence a primé Giovanni Troilo pour son reportage à Charleroi. Une récompense contestée par le monde du photojournalisme pour les mises en scènes avérées de ses clichés. Le World Press Photo dit rester fidèle à ses principes mais ouvert aux évolutions. Ripostes.

Valentine Van Vyve et Charles Van Dievort
Le World Press Photo renonce-t-il à ses principes?
©Giovanni Troilo