Un diplôme d'Etat de hip-hop, est-ce un contresens?

L'idée, lancée en France, de certifier les danseurs de hip-hop irrite. Beaucoup d'artistes dénoncent récupération, manque de concertation et risque de formatage. Même si certains y voient une reconnaissance officielle et l'occasion de faire le ménage. Opinions croisées.

Baptiste Erpicum et Monique Baus