Vingt euros par requête pour financer le pro Deo. La bonne idée?

Thierry Boutte & Baptiste Erpicum
Vingt euros par requête pour financer le pro Deo. La bonne idée?
©Johanna de Tessières
Depuis le 1er mai , tout contribuable qui introduit une requête en justice doit payer 20 euros en plus du droit de greffe et des honoraires...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité