Mila a-t-elle demandé de l’aide au milieu suprémaciste français ?

La jeune Mila, qui a critiqué l’islam sur Instagram, a enduré un véritable enfer. Son histoire, devenue virale avec le hashtag #JesuisMila, a divisé sur la question du droit au blasphème. Un débat légitime ? Peut-être. Mais piloté par m'extrême droite la plus dure.

Mila a-t-elle demandé de l’aide au milieu suprémaciste français ?

La jeune Mila, qui a critiqué l’islam sur Instagram, a enduré un véritable enfer. Son histoire, devenue virale avec le hashtag #JesuisMila, a divisé sur la question du droit au blasphème. Un débat légitime ? Peut-être. Mais piloté par l'extrême droite la plus dure.

"Les Français, l’affaire Mila et le droit au blasphème". L’intitulé de ce sondage de l’Ifop du 4 février dernier, commandé par Charlie Hebdo,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité