Nick Timothy, ancien conseiller de Theresa May: "L'immense majorité du pays a rejeté les croyances libertaires de Boris Johnson"

Nick Timothy, ancien conseiller de Theresa May, vient de publier "Remaking One Nation" ("Refaire une nation"). Il y évoque la nécessité de recréer une identité commune dans un pays qu’il estime ravagé par le libéralisme. Entretien avec cette figure conservatrice atypique. Propos recueillis par Tristan de Bourbon

Nick Timothy, ancien conseiller de Theresa May: "L'immense majorité du pays a rejeté les croyances libertaires de Boris Johnson"
©AFP & D.R.
La crise du coronavirus obligera les deux grandes formations politiques du pays, le parti travailliste et le parti conservateur, à écouter la voix de leurs électeurs. Cela n’a pas été le cas jusqu’alors : les politiciens leur ont proposé un choix entre le libéralisme et le libéralisme. Cette évolution a été favorisée par un parti conservateur qui n’a pas vraiment agi d’un point de vue culturel de manière très conservatrice. Il s’est...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité