Renaud Girard, correspondant de guerre et géopoliticien : "L’homme n’est pas qu’un être sanitaire"

Dans un nouvel ouvrage, le correspondant de guerre et géopoliticien Renaud Girard, s'attarde sur la crise sanitaires qui, selon lui, nous a mené vers une mondialisation de la psychose. Entretien.

Thierry Boutte
Renaud Girard, correspondant de guerre et géopoliticien : "L’homme n’est pas qu’un être sanitaire"
©D.R.
Sa responsabilité sociale, La Libre, à travers sa ligne éditoriale, l’assume en enjoignant à la population de suivre scrupuleusement les mesures difficiles mais nécessaires mises en place par nos gouvernants dans la gestion de la crise du Covid-19.À côté, la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes (1972) énonce que "le droit à l’information, à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain". Attaquée violemment sur les réseaux sociaux pour avoir donné la parole à des personnes comme les docteurs Gala et Laterre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...