Les réseaux sociaux peuvent-ils censurer un élu?

Twitter, Facebook, et Snapchat ont suspendu le compte de Donald Trump; deux jours après les émeutes du Capitole. Est-il légitime qu'un groupe privé censure les discours, même de haine, d'un président élu ? Ou contraire à la liberté d'expression ?

Thierry Boutte et Clément Boileau
Les réseaux sociaux peuvent-ils censurer un élu?
©AP