Les réseaux sociaux peuvent-ils censurer un élu?

Twitter, Facebook, et Snapchat ont suspendu le compte de Donald Trump; deux jours après les émeutes du Capitole. Est-il légitime qu'un groupe privé censure les discours, même de haine, d'un président élu ? Ou contraire à la liberté d'expression ?

Les réseaux sociaux peuvent-ils censurer un élu?
©AP
Thierry Boutte et Clément Boileau

Non selon Sébastien Boussois, collaborateur du Cecid (ULB), de l’Oman (Uqam Montréal) et de Save Belgium (Society Against Violent Extremism)

N'est-ce pas une violation flagrante de la liberté

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet