Indispensables pour certains, nocives pour d'autres: les réunions non mixtes sont-elles nécessaires?

La secrétaire d’État à l’Égalité Sarah Schlitz a été critiquée pour avoir participé à une réunion "en non-mixité choisie" dédiée aux femmes victimes de l’impact du Covid vendredi 3 septembre. Cette polémique a pointé du doigt ces réunions en non-mixité, indispensables pour certains, nocives pour d’autres. Aurore Kesch et Marc Uyttendaele en discutent.

Indispensables pour certains, nocives pour d'autres: les réunions non mixtes sont-elles nécessaires?
©Shutterstock
Entretiens : Bosco d’Otreppe et Anne Lebessi
Quelles sont les raisons qui poussent à organiser des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet