Tout dire sur les réseaux sociaux est-il bénéfique pour la démocratie?

Elon Musk, nouveau propriétaire de Twitter, veut en faire une plateforme d’expression sans modération. Pour certains, c’est la porte ouverte à la désinformation et au contenu haineux. Pour d’autres, c’est une démarche louable.

Tout dire sur les réseaux sociaux est-il bénéfique pour la démocratie?
©AFP
Bosco d'Otreppe, Alice Dive et Thierry Boutte
Elon Musk a pris, le lundi 25 avril, le contrôle du réseau social Twitter aux 217 millions d’utilisateurs quotidiens. L’homme d’affaires a déboursé 44 milliards de dollars. Il promet de favoriser la liberté d’expression...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet