Pourquoi la “question trans” fracture-t-elle le féminisme ?

La sortie du nouveau polar de J.K. Rowling dont l’héroïne est accusée de transphobie, et la polémique en France autour d’une affiche du Planning familial ont relancé un vif débat.

Pourquoi la “question trans” fracture-t-elle le féminisme ?
©AFP
Deux récents faits d'actualité ont rallumé la mèche. D'une part, il y a cette sortie, très médiatisée, du nouveau livre de J.K. Rowling, la célèbre auteure de la saga Harry Potter, dont l'héroïne est accusée… de transphobie. Les médias britanniques n'ont pas tardé à émettre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité