Le prochain Délégué général aux droits de l'enfant peut-il avoir une étiquette politique?

Le gouvernement francophone doit désigner ce jeudi le successeur de Bernard De Vos au poste de Délégué général aux droits de l'enfant. Ce dossier, éminemment politique, fracture le monde associatif.

Le prochain Délégué général aux droits de l'enfant peut-il avoir une étiquette politique?
©Belga
C’est ce jeudi 8 septembre que le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles doit choisir le nouveau ou la nouvelle Délégué(e) général(e) aux droits de l’enfant (DGDE). D’intenses tractations politiques sont en cours entre les partis de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité