"Le repos fait partie du travail, écrit Anselm Grün. C'est par le repos succédant au travail que l'oeuvre est achevée." Voici donc, avec le soleil qui claque, l'odeur des foins dans les campagnes et "la mer cuirassée d'argent" pour saluer Camus, l'été qui survient frapper les trois coups des vacances et du repos. Et selon vous, pour honorer le farniente, quel est le meilleur endroit ? Quelle est votre destination favorite ? Les plaines de l'Islande, le surplomb des balcons, les volcans de l'Auvergne, l'ivresse du Prosecco ou l'ombrage du parc voisin ? Décrivez-le nous. Faites-nous rêver. Nous publierons dans La Libre de vendredi les textes qui nous auront le plus fait voyager !