Ripostes Le projet de l’Eros Center visait à améliorer le quotidien des prostituées exerçant de manière libre et consentie. De plus, les accusations de proxénétisme sont totalement fausses, puisque nous étions une association sans but lucratif. La loi n’est pas du bon côté.