Ripostes Les enfants n’ont pas besoin d’un personnage fictif pour s’émerveiller et profiter de ce moment de bienveillance. Pourquoi ne pas fonder la magie de Noël sur l’attention que nous nous portons les uns aux autres, plutôt que sur un personnage imaginaire ?