Des milliers de manifestants s'opposent aux sanctions contre la Russie à Prague

(Belga) Des milliers de personnes ont manifesté mercredi à Prague contre le gouvernement tchèque et ont demandé la fin des sanctions imposées à la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine.

Des milliers de manifestants s'opposent aux sanctions contre la Russie à Prague

Les organisateurs ont exigé la démission du cabinet du Premier ministre Petr Fiala sur la place Wenceslas et se sont prononcés en faveur de la neutralité militaire, bien que la République tchèque soit membre de l'Otan. Un groupe considéré comme de droite radicale a joué l'hymne national au début de la manifestation organisée sous le slogan "La République tchèque d'abord". Parmi les principaux intervenants figurait Miroslav Šev?ík. Selon ce professeur d'économie de Prague, les sanctions imposées à la Russie en raison de la guerre en Ukraine causeraient surtout du tort à l'Occident. Une députée du Parlement européen appartenant au parti allemand d'extrême droite Alternative für Deutschland (AfD), Christine Anderson, a également fait une apparition lors de la protestation. "Votre combat est mon combat", a déclaré la politicienne. D'autres rassemblements plus modestes se sont également tenus à Brno et Ostrava. La coalition de centre-droit Spolu est mise sous pression en raison des prix élevés de l'énergie. Elle a réagi en adoptant un paquet de mesures d'aide qui prévoit des plafonds pour les prix de l'électricité et du gaz pour les ménages et les petits consommateurs. Pour les gros consommateurs industriels, le cabinet a prévu des subventions s'élevant à l'équivalent de 1,2 milliard d'euros. (Belga)

Des milliers de manifestants s'opposent aux sanctions contre la Russie à Prague
Des milliers de manifestants s'opposent aux sanctions contre la Russie à Prague

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.