Le nouveau radar tronçon de Nivelles à Braine-le-Château a relevé plus de 7000 infractions

(Belga) Le nouveau radar tronçon de Nivelles à Braine-le-Château a relevé plus de 7 000 infractions en un peu plus d'un mois, a indiqué jeudi le procureur du roi du Brabant wallon à l'agence Belga.

Le nouveau radar tronçon de Nivelles à Braine-le-Château a relevé plus de 7000 infractions

Depuis le 11 juillet dernier, un nouveau radar tronçon contrôle la vitesse sur l'autoroute A7/E19, depuis Nivelles jusqu'à Braine-le-Château sur le ring de Bruxelles, en direction de la capitale. Ce tronçon s'étire sur quelque 8,5 km. "Entre le 11 juillet et le 31 août, plus de 7 000 infractions ont été constatées, dont près de 100 avec une vitesse corrigée dépassant 161 km/h. Ces contrevenants-là seront, sans la moindre exception, cités à comparaître devant le tribunal de police. Les premiers résultats démontrent l'utilité du dispositif", commente le procureur brabançon wallon. Parmi ses priorités, le parquet du Brabant wallon dit placer la sécurité routière en tête de classement. "Il y a d'abord les excès de vitesse, mais aussi la distraction au volant, notamment liée à l'utilisation des téléphones portables. Ou encore la conduite sous influence d'alcool ou de stupéfiants, ainsi que les délits de fuite", poursuit Marc Rézette. Les zones de travaux autoroutiers préoccupent aussi le parquet. "Lors d'un chantier sur l'E40 à Hélécine, il y a quelques semaines, nous avons observé bon nombre de dépassements de la vitesse autorisée. Nous devons nous battre contre l'idée selon laquelle tout danger est écarté lorsque les ouvriers sont absents. Les chicanes et autres rétrécissements abordés trop vite constituent assurément des risques accrus d'accidents", conclut le procureur du roi du Brabant wallon. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.