De retour d'Australie, Van Den Bossche avec Lindsay De Vylder dans l'américaine

(Belga) Fabio Van Den Bossche va disputer les prochains Mondiaux de cyclisme sur piste, prévus la semaine prochaine à Saint-Quentin-en-Yvelines. Le Gantois de 22 ans sera accompagné de Lindsay De Vylder dans l'américaine, quelques jours après avoir pris la 28e place de la course espoirs aux Mondiaux de cyclisme sur route, en Australie.

De retour d'Australie, Van Den Bossche avec Lindsay De Vylder dans l'américaine

"Faire le switch entre l'Australie et la Belgique n'a pas été trop compliqué. Depuis mon retour de Wollongong, j'ai participé à une course à Aigle, pour m'adapter physiquement au passage sur la piste. Le décalage horaire a été un peu compliqué car je me réveillais assez tôt et les courses duraient tard. J'ai accumulé de la fatigue", a expliqué Van Den Bossche. "Les Mondiaux sur route se sont ajoutés à mon programme en cours de saison, je ne voulais pas passer à côté de l'occasion de rouler une derrière fois chez les espoirs." Lindsay De Vylder, qui n'était pas présent à l'Euro de Munich, fera donc équipe avec Fabio Van Den Bossche. "C'est à moi de montrer que je suis prêt", a dit le Belge. "L'américaine est prisée par tous, tout le monde voudra se montrer. Nous allons devoir nous illustrer en tant que duo afin de rendre la tâche du sélectionneur national Kenny De Ketele la plus compliquée possible", a expliqué De Vylder, 27 ans et pensionnaire de la formation Sport Vlaanderen-Baloise. "Nous faisons énormément de relais à l'entraînement, nous connaissons donc les forces et les faiblesses de chacun." (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.