Euroligue féminine - Kangoeroes Malines prend l'eau contre Sopron, tenant du titre

(Belga) Kangoeroes Malines a tenu le choc pendant un quart-temps avant de s'écrouler devant les Hongroises de Sopron, tenantes du titre en Euroligue féminine de basket. Les championnes de Belgique se sont inclinées 62-91 (mi-temps : 32-44) au Sporthal De Schalk, jeudi à Willebroek, à l'occasion de la première journée de la compétition.

Euroligue féminine - Kangoeroes Malines prend l'eau contre Sopron, tenant du titre

L'équipe d'Arvid Diels a fait jeu égal lors des dix premières minutes, le score affichant 23-22 en faveur des Malinoises à l'issue du premier quart-temps, notamment grâce à quatre titulaires en "double figure" avec Morgan Bertsch (15), Laure Resimon, Lisa Berkani (14) et Ziomara Morrison (10). Sopron, vainqueur l'an dernier d'une compétition amputée des équipes russes, a fait la différence grâce à son arrière américaine Brittney Sykes, 24 points en sortie de banc. C'est précisément cette profondeur d'effectif qui a manqué à Malines, où seule Renee Denys (8 pts), a alimenté le marquoir en dehors du cinq majeur. Kangoeroes Malines, qui dispute pour la première fois la compétition européenne majeure de la FIBA Europe, joue ses rencontres européennes non pas dans sa salle du Winketkaai mais à De Schalk. Malines est 8e et dernier du groupe B. Les quatre premiers à l'issue des 14 journées seront qualifiés pour les quarts de finale. La prochaine rencontre de l'équipe belge est prévue le jeudi 3 novembre contre les Hongroises de Miskolc, battues après une prolongation par les Italiennes de Schio (90-82) jeudi. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.