Une nuit avec du monde et sans incidents majeurs aux 24 heures vélos de Louvain-la-Neuve

(Belga) Alors que les concerts nocturnes sont terminés et que le démontage des espaces d'animation est en cours jeudi matin, les organisateurs de la 43e édition des 24 Heures vélo de Louvain-la-Neuve dressent un premier bilan positif de l'événement.

Malgré la fréquentation plus importante que lors de la dernière édition, il n'y a pas eu d'incidents majeurs au cours de la nuit et les dispositifs de prévention ont bien fonctionné. Aucun mineur d'âge, dont la présence était interdite après 23h00, n'a été interpellé sur le site. D'après les premiers chiffres fournis par les organisateurs, neuf arrestations administratives ont été opérées par la police, qui était présente en nombre dans la cité universitaire, et il n'y aurait eu aucune arrestation judiciaire. Alors que les mineurs d'âge ne pouvaient plus déambuler dans l'espace public après 23h00, les organisateurs s'attendaient à des soucis en la matière, l'événement se déroulant pour la première fois durant les vacances des écoles secondaires. Mais aucun mineur n'a été interpellé durant la nuit, d'après un tout premier bilan. Au niveau médical, 99 admissions au poste de secours ont été enregistrées, dont la moitié pour de petits traumatismes, notamment dus à des chutes. À la connaissance des organisateurs, aucun problème grave n'est à déplorer. "Nous avions prévu des distributions d'eau et tout un dispositif de prévention qui a bien fonctionné. Un espace de repos de 120 lits était aussi à disposition, et nous n'y avons accueilli que 27 personnes", a indiqué Martin Borzee pour le CSE Animations, qui organise l'événement. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.