Confronté à une pénurie de médicaments, le Sri Lanka demande l'aide internationale

(Belga) Le Sri Lanka a lancé un appel à l'aide international pour faire face à une pénurie aiguë de fournitures médicales, ont indiqué vendredi les autorités locales.

Le ministre de la Santé, Keheliya Rambukwella, a ordonné aux responsables de tenir des réunions quotidiennes sur l'approvisionnement en médicaments, après que des associations médicales et des médecins ont exprimé de sérieuses inquiétudes quant aux pénuries. "Le ministre de la Santé a demandé au gouvernement d'accélérer l'aide éventuelle de l'Inde pour acheter des médicaments sur un système de ligne de crédit et d'autres organisations internationales", a déclaré un responsable du ministère de la Santé. La pénurie de médicaments au Sri Lanka a été aggravée par la crise économique actuelle, qui a entraîné un manque de réserves de change nécessaires pour payer les fournitures médicales et autres produits essentiels. Le pays avait déjà été touché par une pénurie aiguë de carburant et de gaz qui a provoqué des émeutes dans les rues, mais il avait réussi à surmonter la situation en fournissant du carburant selon un système de rationnement. Les responsables du ministère de la santé affirment qu'il leur manque quelque 150 médicaments essentiels, dont certains sont utilisés pour les patients après des opérations chirurgicales. Le Sri Lanka a demandé à l'Inde d'accélérer le déblocage de 250 millions de dollars pour l'achat de médicaments, tout en lançant un appel à l'aide à d'autres pays et organisations internationales. Le pays est également en négociation avec le Fonds monétaire international (FMI) pour obtenir une aide financière afin de payer les importations de nourriture et de carburant dans les mois à venir. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.