A Mexico, plus d'un million de personnes au défilé préludant au Jour des morts

<p>Des participants au défilé préludant au Jour des morts, déguisés en "Catrinas", à Mexico le 29 octobre 2022</p>

Plus d'un million de Mexicains et d'étrangers, pour beaucoup déguisés et maquillés en têtes de morts, étaient présents samedi à Mexico au défilé préludant au Jour des morts qui honore les défunts, ont annoncé les autorités locales.

Des danseurs vêtus de costumes de mariachis ou de papillons monarques - symboles du Mexique -, le visage grimé, ont participé au défilé qui a envahi les rues principales de la capitale mexicaine.

"Ce qui me plaît, c'est la créativité des stylistes pour les costumes de chacun des participants au défilé", confie à l'AFP Javier Alemán, un entrepreneur âgé de 36 ans.

Les spectateurs, euphoriques, ont applaudi tout du long les squelettes et démons mais aussi les "Catrinas" en robes à dentelles multicolores, célèbre personnage de femme-squelette créé par le dessinateur José Guadalupe Posada en 1910.

<p>Défilé préludant au Jour des morts, à Mexico le 29 octobre 2022</p>

Le défilé prélude aux célébrations du Jour des morts," El Dia de los Muertos", la fête la plus courue du Mexique. Mélange de rites préhispaniques et de fêtes chrétiennes, elle se déroule les 1er et 2 novembre au moment de la fête catholique de la Toussaint suivie du jour de commémoration des défunts pour les fidèles.

C'est l'occasion pour la population de "faire revenir" les défunts, les couvrir d'offrandes sous forme de fleurs et de victuailles et faire parader leurs ossements dans les rues.

<p>Défilé avant le Jour des morts, à Mexico le 29 octobre 2022</p>

Partout dans le pays, chaque foyer érige des autels avec des photos de ses morts, leurs plats et boissons favoris, des cadeaux pour honorer l'âme des morts qui reviennent visiter les vivants dans la nuit du 1er au 2 novembre, selon la tradition. Des pétales orangés de "cempasuchil", une fleur mexicaine emblématique qui donne sa couleur à la Fête des morts, sont éparpillés au sol pour montrer le chemin aux esprits.

Le défilé de samedi, lui, ne fait pas partie de ces rituels mais est né du tournage en 2015 d'un film de James Bond, "Spectre", qui l'avait imaginé pour sa mise en scène. Le succès du film a poussé la municipalité à réitérer ce défilé chaque année depuis 2016.

© 2022 AFP Internet. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP Internet. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP Internet.