Haïti: la police tente de reprendre le contrôle du principal terminal pétrolier

(Belga) La police d'Haïti poursuivait jeudi une opération en vue de débloquer le plus important terminal pétrolier du pays, sous le contrôle depuis plusieurs mois de gangs armés paralysant la distribution de carburant.

"L'opération avait débuté la veille. Nous sommes parvenus à prendre le contrôle des installations ce jeudi", a assuré à l'AFP une source policière. "Nous allons poursuivre l'opération afin de dégager les routes." Des tirs sporadiques ont été entendus dans le secteur toute la journée, mais la police a indiqué ne pas avoir recensé pour l'instant de morts ou de blessés parmi les membres des groupes armés. Si une source gouvernementale a également confirmé qu'une opération de police était en cours, les autorités n'ont pas officiellement fait de commentaire. Le terminal pétrolier de Varreux, situé au sud-ouest de la capitale Port-au-Prince, fournit la majeure partie des produits pétroliers consommés en Haïti. Il était tombé sous la main du chef de gang Jimmy Chérizier, surnommé "Barbecue", le 12 septembre dernier. Le blocage de l'infrastructure avait depuis mené à une quasi-paralysie du pays, aggravant la crise sécuritaire, politique et humanitaire dans ce pays pauvre des Caraïbes. Le manque de carburant a en outre interrompu la distribution d'eau potable, cruciale dans la lutte contre le choléra, dont les cas ont récemment explosé en Haïti. Des discussions sont en cours aux Nations unies concernant un possible envoi d'une force armée internationale dans le pays, après un appel en ce sens du gouvernement haïtien. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.