Tous les poètes officiels d'Anvers démissionnent

(Belga) Après Ruth Lasters, les quatre autres "stadsdichters" (poètes officiels nommés par la ville d'Anvers) ont rendu leur démission. La décision du collège communal de couper dans les subsides culturels a été l'élément de trop, indique la VRT samedi matin.

Depuis le début de l'année 2022, la ville d'Anvers comptait cinq poètes officiels. L'une d'entre eux, Ruth Lasters, avait déjà démissionné au début de l'année scolaire alors que l'échevine N-VA de la Culture avait décidé de censurer l'un de ses poèmes sur l'inégalité de traitement des enfants dans le système éducatif, qu'elle estimait trop critique. Après son départ, les quatre autres poètes - Yannick Dangre, Lotte Dodion, Lies Van Gasse et le duo Proza-K - ont entamé des discussions avec le collège communal pour s'assurer que leur liberté d'expression serait respectée. Les négociations entre les poètes et l'échevinat de la Culture, modérés par l'association d'écrivains PEN Vlaanderen, qui visait à clarifier le statut de poète officiel, n'ont toujours pas abouti deux mois plus tard. Les quatre stadsditchters ont désormais décidé de présenter leur démission, et le climat culturel global dans la cité diamantaire n'y est pas étranger. La Ville a supprimé plusieurs subsides à des projets culturels, les poètes estiment que le collège a peu d'intérêt, donc de soutien, pour la culture. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.