Invasion de l'Ukraine - Berlin veut revoir ses achats de munitions après le veto suisse

(Belga) L'Allemagne doit revoir ses chaînes d'approvisionnement en armements après le refus de la Suisse à la réexportation de munitions vers l'Ukraine, estime la présidente de la commission de la défense du Bundestag. Berlin ne doit plus être dépendante de la Confédération.

"Même si c'est difficile, nous devons bien entendu accepter, en tant que voisins amis, que la Suisse ne veuille pas transmettre des munitions qui pourraient être utilisées dans des régions en crise en raison de son statut de neutralité", a déclaré Marie-Agnes Strack-Zimmermann à l'agence dpa. "C'est toutefois regrettable." Les munitions pour les chars de défense antiaérienne Gepard sont utilisées en premier lieu "pour repousser les attaques aériennes contre les bateaux chargés de blé dans les ports ukrainiens. Si cela échoue, cela aura pour conséquence finale de plonger 190 millions de personnes dans le monde dans la famine", a expliqué la parlementaire libérale. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.