Invasion de l'Ukraine - Premier mort au combat japonais dans le conflit russo-ukrainien

(Belga) Un Japonais qui combattait aux côtés de soldats ukrainiens contre la Russie est mort en Ukraine, première victime connue du Japon dans cette guerre, a annoncé vendredi le gouvernement nippon.

L'homme âgé d'une vingtaine d'années a été tué mercredi lors d'un affrontement, a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement japonais, Hirokazu Matsuno. Un responsable du ministère nippon des Affaires étrangères a précisé à l'AFP qu'il s'agirait du premier ressortissant japonais à mourir en Ukraine "depuis le début de l'invasion (russe) en février". Des diplomates japonais sont en train de "contacter la famille et d'offrir l'assistance nécessaire", a précisé M. Matsuno. Les autorités japonaises n'ont fourni aucun autre détail. Selon l'agence Jiji Press, l'homme faisait partie d'une unité engagée dans la contre-offensive ukrainienne sur le front oriental. Depuis des mois, le Japon exhorte ses ressortissants à quitter l'Ukraine et a émis son plus haut niveau d'avertissement contre tout voyage dans ce pays. En février, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait ouvertement invité des étrangers du monde entier à rejoindre une "légion internationale" pour combattre l'invasion russe de son pays. Quelque 20.000 volontaires internationaux, provenant pour la plupart de pays européens, avaient répondu en mars à l'appel de Kiev, avait alors déclaré à la chaîne américaine CNN le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba. Moscou, qui les considère comme des "mercenaires", avait estimé en juin leur nombre à 7.000 et assuré en avoir tué 2.000 depuis le début des hostilités. Des combattants étrangers ont aussi été faits prisonniers. Les autorités de Taipei ont annoncé la semaine dernière qu'un Taïwanais de 25 ans qui s'était engagé en Ukraine contre les forces russes avait été tué au combat, première victime connue originaire de Taïwan. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.