Les pays du G20 lancent un fonds pour se préparer aux futures pandémies

(Belga) Les grandes économies du G20 ont annoncé dimanche, en amont de leur sommet en Indonésie, un fonds de 1,4 milliard de dollars pour se préparer aux futures pandémies, une somme jugée insuffisante par l'Indonésie, pays hôte de la réunion.

Le lancement de ce fonds intervient à la suite d'une réunion des ministres de la Santé et des Finances des pays du G20, en marge du sommet prévu mardi et mercredi sur l'île indonésienne de Bali.  Lors d'une conférence de presse, le président indonésien Joko Wikodo a expliqué que ce fonds, auquel participent 24 pays, membres ou non du G20, vise à "éviter une pandémie et à s'y préparer". "Mais ce n'est pas suffisant", a ajouté M. Widodo, estimant que 31 milliards de dollars seraient nécessaires. "Nous devons nous assurer que la communauté puisse résister à une pandémie. Une pandémie ne peut plus prendre des vies et casser les articulations de l'économie mondiale". Les sommes récoltées seront destinées aux pays à revenus faibles ou intermédiaires pour financer notamment la surveillance des virus, la recherche et un meilleur accès aux vaccins. Les États-Unis ont contribué à hauteur de 450 millions de dollars, soit près d'un tiers du total. Les autres principaux donateurs incluent la France, le Royaume-Uni, le Canada, l'Inde, la Chine, l'Australie et le Japon ainsi que plusieurs organisations philantropiques, telles que la Fondation Bill and Melinda Gates. L'Indonésie, hôte du sommet du G20, a indiqué prévoir de contribuer, sans préciser le montant prévu. Le pays a été très durement touché par la pandémie de Covid-19, avec une violente vague mi-2021, quand son système de santé s'est retrouvé submergé et qu'il a rencontré des difficultés pour s'approvisionner en vaccins alors que les pays riches distribuaient leurs doses à leurs populations. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.