Un premier convoi d'aide médicale du CICR depuis fin août dans la capitale du Tigré

(Belga) Un convoi d'aide médicale, le premier depuis fin août, est arrivé mardi dans la capitale du Tigré, dans la foulée de l'accord de paix conclu début novembre pour mettre fin à la guerre dans cette région du nord de l'Ethiopie, a annoncé le CICR.

"Les premières fournitures médicales du CICR viennent d'arriver à Mekele (...) par la route", a déclaré à l'AFP Jude Fuhnwi, porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge en Ethiopie. Après cinq mois de trêve, la reprise des hostilités fin août entre les autorités rebelles du Tigré et l'armée fédérale et ses alliés avait interrompu l'essentiel de l'acheminement de l'aide humanitaire - déjà largement insuffisante - vers le Tigré. Deux "camions ont livré 40 tonnes d'équipement médical essentiel, des médicaments d'urgence et du matériel chirurgical" aux établissements de santé de la région "pour traiter les cas les plus urgents", précise le CICR dans un communiqué. "Bien que certains établissements de santé au Tigré ne fonctionnent plus, ceux encore ouverts manquent de médicaments et de matériel de base ainsi que d'autres fournitures essentielles", souligne l'organisation. "Le CICR espère continuer ces livraisons de manière régulière et augmenter significativement la réponse humanitaire au Tigré", dont les six millions d'habitants sont largement privés de nourriture et de médicaments depuis plus d'un an. Le gouvernement éthiopien et les autorités rebelles du Tigré ont signé le 2 novembre à Pretoria un accord de paix devant mettre fin à deux ans d'une guerre meurtrière dans le nord de l'Ethiopie. Les chefs militaires des deux camps ont également paraphé samedi un document de mise en oeuvre des dispositions de l'accord, notamment le désarmement des rebelles et la livraison d'aide humanitaire au Tigré. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.