Climat - Nigeria: le changement climatique a rendu "80 fois plus probables" les fortes pluies

(Belga) Le changement climatique a multiplié par 80 la probabilité des pluies intenses à l'origine d'inondations historiques au Nigeria, qui ont tué ces derniers mois plus de 600 personnes et dévasté l'agriculture du pays le plus peuplé d'Afrique, selon une étude scientifique publiée mercredi.

Ces inondations hors norme, qui ont aussi touché le Niger, le Tchad et des pays voisins, ont déplacé plus de 1,4 million de personnes et ravagé des centaines de milliers d'hectares de récolte, en pleine crise alimentaire liée à la guerre en Ukraine. Principale cause: des niveaux de précipitations exceptionnelles dans la région autour du lac Tchad, depuis le début de la saison des pluies en juin. Or, "le changement climatique causé par l'activité humaine a rendu cet événement environ 80 fois plus probable et environ 20% plus intense", conclut le World Weather Attribution (WWA), auteur du rapport publié mercredi. Pionnier, ce réseau mondial de scientifique s'est imposé ces dernières années par sa capacité à évaluer en peu de temps le lien entre les événements météo extrêmes et le changement climatique, ce lien n'étant pas systématique. Parmi ses précédentes études, le WWA a conclu que la sécheresse du dernier été dans l'hémisphère nord avait été rendue "au moins 20 fois plus probable" par le réchauffement de la planète liés aux gaz à effet de serre. Ou que la canicule de 2021 dans le nord-ouest du Canada et des Etats-Unis aurait été "pratiquement impossible" sans le changement climatique. Mais qu'il n'était toutefois pas le facteur majeur de la crise alimentaire en 2021 à Madagascar. Leurs résultats, produits en urgence et rendus publics sans passer par les revues à comité de lecture, sont obtenus en combinant des méthodes approuvées par leurs pairs, en premier lieu des données météo historiques et des modèles climatiques. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.