Explosion à Istanbul - Attentat d'Istanbul: "L'heure des comptes a sonné!"

(Belga) "L'heure des comptes a sonné", a annoncé dimanche sur Twitter le ministère turc de la Défense, montrant la photo d'un avion décollant pour une opération nocturne sans précision de lieu.

"L'heure des comptes a sonné! Les salauds devront rendre des comptes pour leurs attaques perfides", écrit le ministère sur son compte officiel. "Les nids de la terreur sont rasés par des frappes de précision", ajoute-t-il dans un autre message sur Twitter, posté avec une vidéo montrant la définition d'une cible suivie d'une explosion, toujours sans précision du lieu où se déroule l'attaque. Le ministère ne donne aucun détail sur l'opération qui semblait être en cours dans la nuit de samedi à dimanche, mais les forces kurdes ont annoncé des "bombardements aériens de l'armée turque" contre la localité de Kobané, dans le nord-est de la Syrie et contre deux autres villages. Un attentat le 13 novembre dans la rue commerçante et très fréquentée d'Istiklal, au cœur d'Istanbul a fait six morts et plus de 80 blessés. Les autorités avaient immédiatement désigné le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) et les YPG (Unités de protection du peuple), milice kurde active en Syrie, accusée par la Turquie d'être affiliée au PKK. Le ministre de l'Intérieur Suleyman Soylu avait spécifiquement accusé les forces kurdes des YPG, qui contrôlent la majeure partie du Nord-Est de la Syrie, d'être responsables de l'attentat, estimant "que l'ordre de l'attentat a été donné de Kobané". Le Département d'État américain avait dit vendredi craindre "une éventuelle action militaire de la Turquie", en déconseillant à ses ressortissants de se rendre dans le nord de la Syrie et de l'Irak. (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.