La capacité des incinérateurs brûlant la cocaïne saisie au port d'Anvers sera augmentée

(Belga) Il existe une solution structurelle au problème de capacité des incinérateurs où la cocaïne saisie au port d'Anvers est brûlée. La capacité de ceux-ci va être augmentée de manière significative, ce qui pourrait résoudre le problème d'ici la fin de l'année. C'est ce qu'indique lundi le SPF Finances, confirmant une information de l'agence de presse française AFP.

La capacité des incinérateurs brûlant la cocaïne saisie au port d'Anvers sera augmentée

Les quantités de cocaïne saisies au port d'Anvers sont tellement importantes qu'une partie de celle-ci doit être stockée dans les hangars de la douane, rapportait samedi le quotidien Gazet van Antwerpen. Les incinérateurs agréés n'ont en effet pas la capacité d'en traiter la totalité pour le moment. Ce qui pourrait pousser les trafiquants de drogues à s'en prendre à ces hangars et à les attaquer pour voler la cocaïne. Le procureur d'Anvers Franky De Keyser a d'ailleurs tiré la sonnette d'alarme auprès du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld) il y a quelques semaines. Le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever (N-VA), s'est également entretenu avec le ministre à ce sujet. Les deux cabinets affirment rechercher ensemble des solutions. L'Agence publique flamande de traitement des déchets (Ovam) a déclaré samedi que si la capacité des incinérateurs était suffisante, les problèmes étaient en fait de nature logistique. Une solution à ce problème pourrait être trouvée à court terme, avait-elle indiqué. Une solution semble finalement avoir été trouvée. "Il existe une solution structurelle : la capacité de brûler de la cocaïne sera augmentée de manière significative", confirme le porte-parole du SPF Finances, Francis Adyns. Le ministère ne donnera pas plus de détails, pour des raisons de sécurité. Le problème pourrait être résolu "d'ici la fin de l'année". (Belga)

© 2022 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.