Jack Ma, le fondateur d'Alibaba, vit à Tokyo depuis six mois

(Belga) Le fondateur et ancien patron du géant chinois du commerce en ligne Alibaba, Jack Ma, vivrait à Tokyo depuis près de six mois, a affirmé mardi le Financial Times. Après avoir critiqué les autorités chinoises, il avait brutalement disparu des radars pendant près de trois mois entre fin 2020 et début 2021.

Il était ensuite réapparu dans une vidéo en ligne en train de louer le travail d'enseignants travaillant dans des zones rurales en Chine. Selon le Financial Times, M. Ma mène une vie très discrète au Japon, fréquentant seulement quelques clubs privés très sélects de la capitale japonaise et effectuant occasionnellement des séjours à la campagne avec sa famille. Il se serait aussi rendu à plusieurs reprises aux États-Unis et en Israël, toujours selon le journal. Depuis 2021, il a aussi été aperçu en Espagne ainsi qu'aux Pays-Bas. Alors qu'il était l'homme d'affaires le plus célèbre de Chine et le symbole du "self-made man" pour ses compatriotes, M. Ma s'en était ouvertement pris en octobre 2020 aux autorités chinoises de régulation financière. Peu après, Pékin avait fait barrage à la dernière minute à la gigantesque introduction en bourse d'Ant Group, ancienne filiale d'Alibaba spécialisée dans la technologie financière. Et Alibaba avait écopé par la suite d'une amende de 2,8 milliards de dollars pour des pratiques anticoncurrentielles en Chine. M. Ma avait alors brutalement disparu des radars pendant près de trois mois. Selon le dernier classement annuel des grandes fortunes chinoises établi en novembre par le cabinet Hurun, Jack Ma a dégringolé de la 5e à la 9e place cette année après avoir perdu 29% de son patrimoine, à 25,7 milliards de dollars. Il était jusqu'en 2020 la première fortune privée du pays. (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...