Microsoft: nouvelle offre de rachat pour Activision examinée par l'autorité britannique

Le géant américain des logiciels Microsoft a soumis un projet de rachat amendé pour l'éditeur américain de jeux vidéo Activision Blizzard auprès de l'autorité britannique de la Concurrence (CMA), qui avait bloqué fin avril la version d'origine de l'opération.

La CMA précise "avoir ouvert une nouvelle enquête de phase 1 sur un accord restructuré par Microsoft pour racheter Activision", dans un communiqué publié mardi.

Par ailleurs, la CMA a "finalisé sa décision de bloquer la fusion" d'origine, une opération qui était valorisée à 69 milliards de dollars et devait donner naissance au troisième acteur de la filière en termes de chiffre d'affaires, derrière le chinois Tencent et Sony.

"Dans le cadre du nouvel accord, Microsoft n'achètera pas les droits de visionnage en flux (streaming, ndlr) de tous les jeux présents d'Activision" ni ceux des "jeux qui seront diffusés pendant les 15 prochaines années (sauf dans l'espace économique européen)", ajoute la CMA. "Ces droits vont être vendus à Ubisoft", éditeur français concurrent, "avant l'acquisition d'Activision par Microsoft", poursuit l'autorité britannique de la concurrence.

La nouvelle date limite pour une décision sur l'enquête préliminaire est le 18 octobre, précise-t-elle.

La CMA invoquait le 26 avril en bloquant cette méga-fusion des risques trop élevés pour la concurrence. Microsoft avait contesté cette décision qui devait être portée en justice mais Microsoft et la CMA étaient finalement convenus début juillet de suspendre la procédure judiciaire et de trouver un terrain d'entente, ce qui devait passer par de nouvelles propositions du groupe américain.

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...