Ecoles vandalisées - "Rien ne peut justifier que l'on brûle des écoles", pointe la CSC-enseignement

La CSC-enseignement a fait part lundi de sa solidarité à l'ensemble des communautés éducatives, aux élèves et à leurs familles, à la suite des incendies provoqués dans plusieurs écoles en Wallonie.

"Rien ne peut justifier que l'on brûle des écoles", a pointé le secrétaire général de la CSC-enseignement, Roland Lahaye, dans un communiqué de presse relatif au programme d'éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (Evras). "S'attaquer à la noble institution qu'est l'École en mettant le feu volontairement à des établissements démontre à quel point certains sont prêts pour déstabiliser la société et la démocratie, pour gangréner le vivre-ensemble et imposer leurs conceptions par la violence. C'est indigne, intolérable et doit être sévèrement condamné", a-t-il ajouté.

Le syndicat a rappelé son "attachement viscéral à la démocratie", ce qui implique "le débat contradictoire et l'expression des opinions divergentes, mais aussi le respect des processus parlementaires et des institutions telles que l'École".

Le programme Evras "ne vise absolument pas à sexualiser précocement les élèves", a encore martelé la CSC-enseignement. "Il s'agit d'un projet qui vise à répondre aux questions légitimes que les élèves se posent en fonction de leur âge et qui enseigne des notions de base telles que le respect, le consentement, la prévention contre le harcèlement, la compréhension des émotions, la tolérance."

"L'éducation est et reste la meilleure arme contre la désinformation et l'obscurantisme", a conclu M. Lahaye.

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...