Coronavirus: le point sur la pandémie

AFP
placeholder

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- "Tchernobyl du XXIe siècle" -

La pandémie qui a tué plus de 3,3 millions de personnes, en a infecté des dizaines de millions d'autres et terrassé l'économie mondiale "aurait pu être évitée", selon des experts indépendants mandatés par l'OMS.

Dans un rapport publié mercredi, ils dénoncent ce véritable "Tchernobyl du XXIe siècle" et réclament d'urgence de vastes réformes des systèmes d'alerte et prévention.

- Beaucoup plus que 250.000 morts en Inde ? -

placeholder

L'Inde a franchi mercredi la barre des 250.000 décès dus au Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon les données officielles, mais les chiffres collectés à travers le pays suggèrent un bilan beaucoup plus lourd.

De nombreux experts estiment que le bilan réel est bien supérieur, d'autant que l'épidémie s'est propagée au-delà des grandes villes, dans les zones rurales où les hôpitaux sont rares et les registres mal tenus.

- Variant indien: vaccin à ARN messager efficace -

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a détecté le variant à l'origine de l'explosion du nombre de cas de Covid-19 en Inde dans au moins 44 autres pays du monde.

placeholder

Les vaccins anti-Covid utilisant la technologie de l'ARN messager (Pfizer et Moderna) semblent efficaces contre ce variant, a indiqué mercredi l'Agence européenne des médicaments (EMA).

- La Norvège renonce à AstraZeneca et suspend Johnson & Johnson -

placeholder

La Norvège va, dans le cadre de son programme de vaccination, renoncer définitivement à AstraZeneca et maintenir la suspension du vaccin de Johnson & Johnson qu'elle proposera toutefois à ceux qui se portent volontaires, a annoncé mardi le gouvernement.

- Slovaquie: oui au vaccin russe -

La Slovaquie va commencer à utiliser en juin le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, a annoncé mercredi le gouvernement.

- Zone euro: optimisme sur la croissance -

La Commission européenne a sensiblement relevé ses prévisions de croissance 2021 et 2022 pour la zone euro en raison de l'accélération de la vaccination et l'assouplissement des mesures de confinement, dans ses prévisions économiques publiées mercredi.

Après une récession inédite de 6,6% de son produit intérieur brut en 2020, la croissance dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique devrait s'afficher selon Bruxelles à 4,3% en 2021 et 4,4% en 2022.

La zone euro doit toutefois faire face à un niveau d'endettement très élevé à cause des dépenses induites par le virus, à plus de 100% de son PIB.

- Recul du PIB au Royaume-Uni -

Le PIB du Royaume-Uni a reculé de 1,5% au premier trimestre en raison du confinement, mais une hausse de 2,1% pour le seul mois de mars laisse entrevoir une nette reprise de l'activité avec la levée des restrictions.

Sur le trimestre écoulé, le PIB britannique est encore inférieur de 8,7% à son niveau de fin 2019 avant le déclenchement de la pandémie.

- Nauru, championne de la vaccination -

Nauru, minuscule île du Pacifique, s'est félicitée de détenir le "record mondial" de vaccination contre le Covid-19, l'ensemble de sa population adulte ayant reçu une première dose, soit 7.392 personnes en l'espace d'un mois.

Ce petit Etat, un des rares pays au monde à ne pas avoir enregistré de cas de coronavirus, a reçu des vaccins AstraZeneca à travers le programme Covax des Nations unies.

- Le pape retrouve ses fidèles -

Le pape François s'est déclaré "heureux" de retrouver ses fidèles mercredi en tenant pour la première fois depuis six mois son audience générale hebdomadaire en présence du public.

- Plus de 3,3 millions de morts -

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.319.512 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 10H00 GMT.

Après les Etats-Unis (582.848 décès), les pays comptant le plus de morts sont le Brésil (425.540), l'Inde (254.197), le Mexique (219.323) et le Royaume-Uni (127.629).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués.

burs-fm-frd/cds/mm

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

logo AFP