JO de Tokyo: arrivée des premières sportives olympiques au Japon

AFP
placeholder

Les joueuses de l’équipe australienne de softball sont arrivées mardi au Japon, devenant la première équipe olympique à fouler le sol de l’Archipel pour les Jeux de Tokyo qui suscitent encore polémiques et doutes en pleine pandémie.

L'avion transportant les 21 joueuses et 10 membres du staff s'est posé à l'aéroport de Narita, près de Tokyo, peu avant 07H30 heure locale (lundi 22H30 GMT), a constaté un journaliste de l'AFP.

A leur arrivée dans le terminal de l'aéroport, les sportives australiennes, tout sourire, ont salué la presse de la main avant de subir un test de dépistage du Covid-19.

Sous réserve que ce test soit négatif, l'équipe australienne ira prendre ses quartiers dans la ville d’Ota, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Tokyo, dans le département de Gunma.

Comme tous les participants aux JO (23 juillet-8 août), les joueuses australiennes seront sujettes à un strict protocole sanitaire, ayant déjà été vaccinées et testées avant leur départ.

"On sait qu’on va subir un paquet de tests anti-Covid" mais "on est préparées à ça", a déclaré avant le départ Jade Wall, l’une des joueuses des "Aussie Spirits".

"On veut prendre toutes les précautions possibles pour assurer notre sécurité et celle des autres à notre arrivée et tout au long de notre séjour", a-t-elle ajouté.

Une sélection finale de 15 joueuses pour la compétition doit être annoncée début juillet. L’équipe rejoindra ensuite le village olympique le 17 juillet et jouera le match inaugural contre le Japon le 21, deux jours avant la cérémonie d'ouverture des JO.

D'ici là, les joueuses "ne quitteront l’hôtel que pour aller sur le terrain d'entraînement et en revenir", a déclaré à l'AFP le patron du softball australien, David Pryles.

L’arrivée de sportifs au Japon "nous aidera à réaliser que les Jeux approchent", a déclaré lundi le porte-parole du gouvernement nippon, Katsunobu Kato, disant espérer que les joueuses australiennes de softball "se prépareront bien à Ota et montreront leurs meilleures performances".

placeholder

A sept semaines des JO, plusieurs départements japonais dont celui de Tokyo sont toujours sous un régime d'état d’urgence pour endiguer une quatrième vague d’infections au coronavirus.

Gouvernement japonais et responsables de l'organisation des Jeux assurent que ceux-ci auront lieu et se tiendront de manière "sûre et sécurisée".

La population japonaise est cependant massivement opposée à l'organisation des Jeux cet été, souhaitant selon divers sondages leur annulation ou un nouveau report, une hypothèse que les organisateurs ont fermement écartée.

burx-qt-mac/ras/roc

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

logo AFP