D1: après la perte du titre, Lyon déjà tourné vers la reconquête

AFP
placeholder

Il aurait fallu un miracle: malgré sa victoire sur le FC Fleury (8-0), vendredi, Lyon, après quatorze titres consécutifs de champion de France, a abandonné sa couronne à Paris Saint-Germain, victorieux de son côté et dans le même temps de Dijon (3-0).

Les buts de l'OL ont été inscrits par Amel Majri (15e), Melvine Malard (26e), Nikita Parris (32e, 54e), Wendie Renard (65e), Eugénie Le Sommer (81e), Jodie Taylor (85e), Kadesha Buchanan (90e+2).

Ce succès en forme de baroud d'honneur pour les Lyonnaises, 2e du classement à une longueur du PSG et qui terminent une saison blanche, a été l'occasion d'une dernière apparition pour la gardienne Sarah Bouhaddi (33 ans) mais aussi l'attaquante Eugénie Le Sommer (31 ans) et l'Allemande Dzsenifer Marozsan (29 ans), toutes deux remplaçantes et entrées en seconde période, qui ont fait leur temps à Lyon.

Ces trois dernières seront prêtées à OL Reign, le club américain contrôlé par l'Olympique lyonnais.

Capitaine face à Fleury, la Japonaise Saki Kumagaï (30 ans) a été, quant à elle, recrutée par le Bayern Munich.

Ces départs marquent une fin de cycle pour l'OL qui tentera de reconquérir son titre dès la saison prochaine avec un effectif renouvelé.

La gardienne, Christiane Endler, est pressentie pour succéder à Bouhaddi tout comme l'arrière gauche Perle Morroni, qui avait pourtant signé un pré-contrat avec le Bayern avec qui le club rhodanien discute, et l'attaquante danoise Signe Bruun, toutes du PSG.

- Requinquées? -

Mais l'Olympique lyonnais comptera aussi sur des retours de blessures à considérer comme des recrues.

Ainsi la défenseure centrale internationale française Griedge Mbock reprendra la compétition après une absence d'un an pour une rupture du tendon d'Achille gauche tout comme la milieu espagnole Damaris Egurrola, recrutée en janvier, également blessée à un genou en avril.

Enfin, Lyon espère retrouver son attaquante norvégienne Ada Hegerberg, indisponible depuis un an et demi, blessée à un genou mais aussi victime d'une fracture de fatigue à un tibia mal diagnostiquée.

Mais après une si longue absence, il lui faudra plusieurs mois avant de retrouver la plénitude de ses moyens.

Pour redonner du souffle à une équipe en perte de vitesse, la nouvelle entraîneure, Sonia Bompastor (40 ans), ancienne directrice du centre de formation, qui a succédé à Jean-Luc Vasseur en avril, s'appuiera aussi, outre le recrutement, sur les forces vives de l'Académie comme l'attaquante Melvine Malard.

Mais des joueuses devront aussi s'imposer comme leaders autour de Wendie Renard et Amandine Henry, comme l'Américaine Catarina Macario, recrutée en janvier, et Egurrola ou encore Delphine Cascarino à condition de faire évoluer son jeu, ainsi que les recrues estivales.

Mais si reprendre le titre de champion de France paraît très envisageable dès la saison prochaine, la reconquête de la Ligue des champions sera probablement plus difficile avec la concurrence née des progrès des clubs anglais, soutenus par des droits TV importants, ou espagnols, alors que l'Allemagne reste une valeur sûre et que l'Italie, avec la Juventus Turin, entend aussi se mêler à la lutte.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

logo AFP