XV de France: Melvyn Jaminet dans le grand bain face à l'Australie

AFP
placeholder

"C'est l'opportunité de se révéler": le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié, confronté à de nombreuses absences pour la tournée en Australie, a misé sur deux novices, dont un joueur de Pro D2, pour le premier test, mercredi à Brisbane.

L'arrière Melvyn Jaminet, 21 ans et promu en Top 14 avec Perpignan à l'issue de la saison, portera le N.15. Un joueur de deuxième division avec les Bleus ? C'est chose rare. Le dernier cas en date est celui du pilier droit Demba Bamba -- titulaire mercredi -- qui avait effectué ses premiers pas internationaux en 2018 contre les Fidji alors qu'il jouait à Brive.

Face à l'Australie, l'autre néophyte titulaire évoluait en Top 14 cette saison. C'est le Castrais Gaëtan Barlot (24 ans), qui profite d'une pénurie au poste de talonneur.

Cinq autres novices figurent sur le banc selon la composition dévoilée par Galthié lors de l'assemblée générale de la Fédération française de rugby (FFR), en duplex depuis l'Australie.

Il s'agit du demi de mêlée du Racing 92 Teddy Iribaren, du talonneur de Toulon Anthony Etrillard, du deuxième ligne de Castres Florent Vanverberghe, ainsi que des piliers Sipili Falatea (Clermont) et Quentin Walcker (Perpignan/Pro D2).

"Les joueurs ont tout à gagner. C'est l'opportunité pour beaucoup de s'affirmer, de se révéler, et de prendre une place dans le wagon du XV de France à deux ans et demi de la Coupe du monde" en France, a tweeté Galthié, économe en mots lors de l'AG.

Le sélectionneur a surtout souligné la moyenne d'âge (24 ans) et de sélections (6) de cette jeune équipe, amenée à défier les doubles champions du monde (1991, 1999), en quête de rachat après une Coupe du monde 2019 décevante (quarts-de-finaliste), pour ce premier test d'une série de trois.

- Bamba de retour -

placeholder

Le troisième ligne de Castres -- et futur Toulousain -- Anthony Jelonch sera capitaine en l'absence de Charles Ollivon, blessé à un genou et indisponible pendant de longs mois. La charnière sera composée du demi de mêlée lyonnais Baptiste Couilloud et de l'ouvreur toulonnais Louis Carbonel. L'ailier Teddy Thomas, habituellement titulaire, n'est pas retenu. Les ailes sont occupées par ses concurrents Gabin Villière (Toulon) et Damian Penaud (Clermont).

Le joueur le plus capé est le deuxième ligne toulonnais Romain Taofifenua (30 ans), avec 25 sélections. Le pilier droit Bamba, numéro 2 dans la hiérarchie derrière Mohamed Haouas (ménagé pour la tournée), effectue son retour. Plusieurs fois blessé cette saison, il n'a plus porté le maillot bleu depuis le 22 novembre et une victoire en Ecosse (22-15) lors de la Coupe d'automne des nations.

- La quarantaine complique la préparation -

placeholder

Le XV de France est parti en tournée en Australie avec un groupe de 42 joueurs, réduit à 41 après l'affaire du passeport oublié d'Alexandre Fischer. Ce contingent est privé de nombreux cadres, laissés au repos (Jalibert, Vakatawa...) ou blessés (Ollivon, Fickou...) , ainsi que des Toulousains (Ntamack, Dupont...) et Rochelais (Alldritt, Dulin...), finalistes du Top 14.

En Australie, les Bleus observent une quarantaine stricte de 14 jours imposée par les autorités locales à toute personne arrivant de l'étranger. Ils ne peuvent sortir de leur hôtel que pour se rendre sur un terrain d'entraînement, à 40 minutes de bus.

La Fédération australienne "a fait de son mieux pour nous accueillir, mais côté rugby, il n'y a aucun doute que cela a affecté notre préparation", a estimé le manager général Raphaël Ibanez.

Après ce premier test, les Bleus affronteront deux autres fois les Wallabies, le 13 juillet à Melbourne et le 17 juillet à Brisbane.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

logo AFP