Afghanistan: combats aux portes de Sheberghan, bastion du chef de guerre antitaliban Dostom

AFP

Des combats opposaient vendredi les forces afghanes aux talibans aux portes de Sheberghan, capitale de la province septentrionale de Jawzjan et bastion du maréchal Abdul Rashid Dostom, célèbre chef de guerre antitalibans, a annoncé le vice-gouverneur provincial.

"Les talibans se sont initialement emparés de l'entrée de Sheberghan, sur la route venant de (la province voisine de) Sar-e-pul, mais ne sont pas entrés en ville. Les forces gouvernementales affrontent désormais les talibans. Les deux camps avancent et reculent, aucun n'a pris le contrôle total des portes de la ville", a déclaré à l'AFP Qader Malia.

La province de Jawzjan, frontalière du Turkménistan, est voisine de celle de Mazar-i-Sharif, dont la capitale du même nom est la grande ville du Nord afghan.

Un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a indiqué à l'AFP que les talibans s'étaient "emparés de la porte de Sheberghan (...) et avaient atteint la ville", assurant que "les milices de Dostom avaient fui la localité".

Il n'était pas possible de vérifier dans l'immédiat la situation sur le terrain de manière indépendante.

Puissant dirigeant d'ethnie ouzbek, Abdul Rashid Dostom, 67 ans, est un chef de guerre très influent sur la scène politique afghane, malgré les crimes de guerre dont il est accusé, notamment la mort de 2.000 talibans en 2001, laissés enfermés dans des conteneurs, accusations qu'il a toujours niées.

Réputé pour sa cruauté et ses changements de loyauté - notamment durant le conflit contre l'occupant soviétique entre 1979 et 1989 - il a été le vice-président du président Ashraf Ghani entre 2014 et 2020.

Il a été nommé maréchal, le plus haut rang militaire en Afghanistan, en juillet 2020.

Depuis qu'ils ont lancé début mai une offensive contre les forces afghanes à la faveur du retrait des forces étrangères, les talibans ont conquis de vastes territoires ruraux, notamment dans le Nord et l'Ouest du pays, loin de leurs bastions traditionnels du Sud.

Ils se sont notamment emparés de plusieurs postes-frontières clés avec l'Iran, le Turkménistan et le Tadjikistan, et encerclent plusieurs capitales provinciales.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

logo AFP