Covid-19 : fin de l'insouciance estivale et durcissement des mesures face au variant Delta

AFP
placeholder

Reconfinements locaux en Chine, soldats mobilisés en Australie, prolongation de l'état d'urgence au Japon : le variant Delta met à mal l'insouciance estivale, en obligeant de plus en plus de pays à durcir les restrictions sanitaires.

Dans le même temps, le port du masque de protection est de nouveau préconisé dans les zone les plus touchées par le virus aux Etats-Unis, où le président Joe Biden tente de relancer une campagne de vaccination en panne.

La Chine, le premier pays à avoir jugulé l'épidémie en 2020, voit sa politique du zéro Covid menacée, avec un nouveau foyer parti de Nanjing, dans l'est, qui se propage dans cinq provinces et à Pékin, une première en six mois.

Après que neuf employés de l'aéroport de Nanjing ont été testés positifs le 20 juillet, 184 cas de contamination étaient recensés vendredi dans la province du Jiangsu - 206 à l'échelle nationale. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont à nouveau été confinées dans cette région et dans la capitale chinoise.

L'efficacité des vaccins chinois suscite des inquiétudes, la majeure partie des nouveaux cas concernant des personnes vaccinées. Ils peuvent "ralentir la propagation et réduire le taux de mortalité" mais sans doute pas "éradiquer le virus", a reconnu Zhang Wenhong, un expert en maladies infectieuses de Shanghai.

Le variant Delta est aussi contagieux que la varicelle, a probablement des effets plus graves que ses prédécesseurs et les personnes contaminées semblent autant le transmettre qu'elles soient vaccinées ou non, ont quant à eux conclu des documents officiels américains.

Ce variant ne s'en prend à cet égard pas spécifiquement aux enfants, contrairement à ce que suggèrent certaines hypothèses, a relevé vendredi l'Organisation mondiale pour la Santé (OMS), faisant état d'un taux d'infection accru "dans toutes les tranches d'âges".

Alléger les gestes barrières tels que le port du masque et la distanciation physique à un moment où toute la population n'est pas encore vaccinée accroît sensiblement le risque d'apparition de variants résistants au vaccin, ont pour leur part souligné des chercheurs européens.

"Delta est un avertissement, qui nous dit que le virus évolue mais c'est aussi un appel à agir, à faire quelque chose avant que des formes plus dangereuses de variants ne fassent leur apparition", a résumé le docteur Mike Ryan, chargé des situations d'urgence à l'OMS.

- Une "vitesse jamais atteinte" -

placeholder

Une semaine après le début des Jeux olympiques, le Japon a de son côté prolongé jusqu'à fin août l'état d'urgence à Tokyo, l'étendant à quatre autres départements.

"L'infection se propage à une vitesse jamais atteinte auparavant", notamment parmi les jeunes, a mis en garde le Premier ministre Yoshihide Suga.

Les organisateurs des JO ont également recensé 27 nouveaux cas liés à l'événement, dont trois concernant des sportifs, le chiffre quotidien le plus élevé à ce jour.

Le Japon fait de son mieux pour minimiser les risques d'une poussée de Covid-19 pendant le déroulement des Jeux olympiques, a toutefois jugé le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Aux Philippines, treize millions de personnes seront à nouveau confinées dès la semaine prochaine dans la région de la capitale Manille.

placeholder

Plus au sud, en Australie, 300 militaires ont été envoyés en renfort à Sydney pour y faire respecter le confinement, qui en est à sa cinquième semaine et a été prolongé d'un mois, jusqu'au 28 août.

Aux Etats-Unis, les personnes même vaccinées sont appelées à remettre le masque dans les zones où la circulation du virus est importante. Joe Biden a en outre recommandé aux autorités locales de verser 100 dollars à tout nouveau vacciné.

Les théâtres de Broadway, fermés depuis mars 2020, exigeront du public d'être vacciné à la reprise, à partir du mois de septembre.

- Troisième dose -

placeholder

Israël, qui avait entamé très tôt une campagne de vaccination massive et pensait sa population immunisée, a réinstauré jeudi le pass sanitaire dans les lieux accueillant plus de 100 personnes.

L'Etat hébreu inaugure par ailleurs une campagne de vaccination "complémentaire" avec une troisième dose pour les plus de 60 ans. Le président israélien, Isaac Herzog, a reçu vendredi la sienne.

En Europe, où de nombreux pays font face à une quatrième vague, l'heure est aussi au tour de vis.

Le couvre-feu a été prolongé à Barcelone, dans le nord-est de l'Espagne, et la France a ordonné le reconfinement à partir de ce week-end des îles de la Réunion et de la Martinique, où la situation est jugée "dramatique".

placeholder

Dans ce dernier pays, les personnes non vaccinées contre le Covid-19 constituent environ 85% des malades hospitalisés, selon une étude parue vendredi.

L'Allemagne va pour sa part généraliser dès dimanche l'obligation pour les voyageurs de présenter un certificat de vaccination ou un test Covid à leur entrée sur son territoire.

Quant au Royaume-Uni, le coronavirus a continué d'y progresser la semaine dernière, a révélé une étude de l'Office national des statistiques (ONS), ce qui contraste avec la baisse du nombre des cas enregistrés quotidiennement par les services de santé.

La pandémie a fait au moins 4.190.383 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles. Mais l'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan pourrait être deux à trois fois plus élevé.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

logo AFP