Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

AFP
<p>Vue aérienne d'une file d'attente devant un centre de vaccination à Jakarta (Indonésie), le 12 août 2021</p>

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Record quotidien de morts en Russie -

La Russie a comptabilisé jeudi 808 morts provoquées par le Covid-19 en 24 heures, un record depuis le début de la pandémie qui est dû au variant Delta et à une campagne de vaccination poussive.

Ce bilan porte à 168.049 le nombre des décès recensés par le gouvernement comme étant dus au Covid-19. L'agence russe de statistiques Rosstat, qui a une définition plus large, fait état de plus de 300.000 morts à la fin juin 2021.

- Canberra confinée à son tour -

Un confinement de sept jours de Canberra, la capitale australienne, a été décrété jeudi par les autorités après la découverte d'un cas de coronavirus.

Environ 400.000 habitants de cette ville, où siège le gouvernement, seront confinés à compter de jeudi 17H00 (08H00 GMT), et rejoindront ainsi les millions d'Australiens du sud-est de l'immense île-continent déjà contraints de demeurer chez eux.

- Couvre-feu en Polynésie -

La Polynésie française a été placée sous couvre-feu et les îles de Tahiti et Moorea vont être confinées, seulement le dimanche pour l'instant, afin de freiner l'épidémie de Covid-19. L'accès aux plages sera notamment interdit ce jour là.

Après plusieurs mois de circulation très faible du virus, l'épidémie a connu un regain soudain début août en Polynésie à cause du variant Delta.

- Nouvelles restrictions en Finlande -

La Finlande va imposer de nouvelles restrictions sanitaires pour lutter contre la propagation du coronavirus dans sa capitale Helsinki, ont annoncé jeudi les autorités, après avoir enregistré un taux d'infection quotidien record dans le pays.

À compter du 20 août, à Helsinki et ses environs, les événements en intérieur seront limités à 25 personnes, et les rassemblements en extérieur à 50.

- Rebond de la croissance au Royaume-Uni -

L'économie britannique est repartie de l'avant au deuxième trimestre, avec un rebond de 4,8% du PIB grâce à la levée des restrictions sanitaires, mais des risques persistent avec notamment la poussée du variant Delta.

Le Royaume-Uni est l'un des pays développés les plus durement touchés par la pandémie, avec une chute du PIB l'an dernier de près de 10%, la pire en 300 ans, et un bilan de plus de 130.000 décès.

- Plus de 4,3 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 4.323.957 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, sur plus de 204,7 millions de contaminations, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 10h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (618.479), devant le Brésil (565.748), l'Inde (429.669), le Mexique (246.203) et le Pérou (197.146).

L'Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui calculé à partir des chiffres officiels.

burs-paj/cds/bq/sg

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.