Sud-est: après les orages, maintien de l'alerte canicule dans cinq départements

AFP
<p>Maintien de l'alerte canicule dans cinq départements du sud-est de la France</p>

Au lendemain des orages qui ont causé dégâts, coupures d’électricité et incidents de transport en Auvergne-Rhône-Alpes, cinq départements, principalement dans le Sud-Est, ont été maintenus en vigilance orange canicule et/ou orages jusqu'à samedi 10H00, a annoncé Météo France.

Les cinq départements sont l'Ardèche, la Drôme, les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes et le Var, où "les températures minimales vendredi seront généralement de l'ordre de 19 à 22 degrés, soit 4 à 5 degrés au-dessus des normales de saison, et parfois encore plus hautes sur la Côte d'Azur, de l'ordre de 23 à 26 degrés", avertit Météo France.

Quant aux températures maximales, elles seront souvent comprises entre 36 et 39 degrés, atteignant même 40 degrés en Provence, selon l'agence.

A Annonay (Ardèche), Maria, 60 ans, se met au frais comme elle peut hors de son appartement situé au 9e étage. "Dès qu’il fait chaud on atteint les 50 degrés, on ne peut pas rester chez nous", indique la jeune retraitée à une correspondante de l'AFP. Un verre dehors, une balade au bord de la rivière, des emplettes dans les centres commerciaux climatisés: la sexagénaire tente d'échapper à la vague de chaleur.

Sur la place principale de la ville, un léger vent rafraîchissant se fait sentir au plus grand bonheur des clients des quelques cafés ouverts. "En terrasse on est bien, il y a un peu d’air", témoigne Assan devant sa limonade. Mais autour de lui, la plupart des tables sont vides. "Normalement quand il fait chaud il y a plus de monde", assure Joelle, la gérante. La faute, d’après elle, au pass sanitaire qui fait fuir les clients.

13 autres départements du Sud-Est, dont la Corse sont également maintenus en vigilance jaune.

Jeudi, les orages accompagnés de vents violents et parfois de grêle ont privé d'électricité 50.000 foyers dans la Loire, le Rhône et l’Ain. Vendredi matin, Enedis a indiqué que 25.000 foyers manquaient encore de courant: 11.500 dans l'Ain, 10.000 dans le Rhône et 3.500 dans la Loire.

Dans ces mêmes départements, ainsi qu'en Saône-et-Loire, les orages et le vent ont entrainé des chutes d'arbres qui ont perturbé la circulation des trains.

La reprise était progressive sur l'ensemble des lignes TER vendredi matin, à l'exception de la liaison Lyon-Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) où des arbres entravaient encore les voies en matinée, a indiqué la SNCF Auvergne-Rhône-Alpes.

Les températures devraient "commencer à baisser un petit peu dans l'après-midi de dimanche", a prédit dans un point presse Frédéric Nathan de Météo France, assurant que cette canicule n'était "pas exceptionnelle comme ce qu'on a pu vivre en 2019".

Dans le reste du pays, la journée a débuté sous les nuages dans le Sud-Ouest. De belles éclaircies sont parvenues à se développer au fil de la matinée. Le ciel demeure bien bleu sur une moitié ouest en journée, mis à part de la pointe bretonne aux côtes de Manche où les nuages sont plus nombreux. Du Massif Central aux Alpes et Jura, le ciel est variable l'après-midi. Des averses orageuses se déclenchent, mais elles se limitent au relief.

burs-ag/lv/it/dch

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.