Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

AFP
<p>Une membre du personnel de santé injecte une dose de vaccin contre le Covid-19 à un patient à Bombay, en Inde, le 17 août 2021</p>

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- L'état d'urgence probablement étendu au Japon -

Le gouvernement japonais s'apprêtait mardi à prolonger et étendre à d'autres départements l'état d'urgence déjà en vigueur depuis juillet sur une partie du pays face à la recrudescence de la pandémie.

Les infections "se propagent à travers le Japon à une échelle jamais observée jusque-là", selon le ministre chargé de coordonner la gestion de la crise sanitaire.

- Premier cas local depuis six mois en Nouvelle-Zélande -

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a décrété mardi un confinement de trois jours de l'ensemble de l'archipel après la découverte d'un cas d'origine locale de contamination au coronavirus.

<p>Un soignant note des informations dans un centre de dépistage du Covid-19 le 14 août 2020 à Auckland</p>

Mme Ardern a affirmé que la Nouvelle-Zélande, qui n'avait enregistré aucune contamination au sein de la population depuis six mois, ne pouvait pas prendre de risques avec le variant Delta, beaucoup plus contagieux, qui "change la donne".

L'archipel a été salué à l'étranger pour sa gestion efficace de l'épidémie qui, jusqu'à présent, n'a fait que 26 morts pour une population de cinq millions d'habitants.

- Les aborigènes australiens sujets d'inquiétude -

Les autorités australiennes ont fait part mardi de leur "profonde inquiétude" après l'apparition d'une épidémie de Covid-19 au sein de communautés aborigènes qui seraient particulièrement vulnérables au coronavirus.

Depuis l'apparition mi-juin à Sydney d'un cas de Covid-19 dû au variant Delta, l'épidémie s'est récemment propagée dans l'Ouest de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud où la plupart des 116 personnes contaminées dans cette région appartiennent à la population aborigène.

<p>Des pierres déposées le 16 août 2021 à Buenos Aires devant le palais du président argentin, portant les noms de morts de la pandémie de Covid-19</p>

- "Marche des pierres" en Argentine -

Des proches de victimes du Covid-19 ont manifesté lundi à Buenos Aires contre le président Alberto Fernandez, surpris il y a un an à faire la fête en plein confinement, en déposant des centaines de pierres portant les noms des morts de la pandémie devant le palais du chef de l'Etat.

- Plus de 4,3 millions de morts -

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 4.370.427 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 10H00 GMT.

<p>Nombre de morts liés au coronavirus officiellement annoncés par pays, au 17 août à 10H00 GMT</p>

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 622.321 décès, devant le Brésil (569.492 morts) et l'Inde (432.079 morts).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

burs-jba/cds/blb

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.