Afghanistan: un second vol français avec des évacués a quitté Kaboul

AFP
placeholder

Un nouveau vol français transportant des personnes évacuées d'Afghanistan a quitté Kaboul dans la nuit en direction d'Abou Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis, a-t-on appris auprès de témoins à l'aéroport.

La veille, 41 ressortissants français et étrangers avaient déjà été exfiltrés de Kaboul par la France, grâce au pont aérien mis en place par Paris après la prise de pouvoir par les talibans dimanche.

Ces personnes étaient arrivées aux alentours de 17h30 (15h30 GMT) sur le tarmac de l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle, dans un A310 de l'armée française aux couleurs bleu blanc rouge, après avoir fait escale à Abou Dhabi.

Cet avion transportait également une soixantaine de militaires français de retour d'opérations extérieures, avait précisé de son côté une source au ministère des armées.

Tous les passagers devaient passer des tests de dépistage du Covid-19 et subir des vérifications sanitaires à leur arrivée.

D'autres rotations sont prévues dans les heures et jours à venir pour évacuer tous les ressortissants français.

Les autorités refusent d'indiquer à ce stade combien de personnes au total la France va exfiltrer dans le cadre de cette opération baptisée Apagan. Elle mobilise deux avions de l'Armée de l'air sur le tronçon Émirats-Kaboul et deux autres pour les vols entre les Émirats et la France.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

logo AFP