L1: Lyon n'y arrive toujours pas, Angers et Clermont si

AFP
<p>L'entraîneur de Lyon, le Néerlandais Peter Bosz, lors du match de Ligue 1 à domicile face à Clermont, le 22 août 2021 au Groupama Stadium à Décines-Charpieu</p>

Lyon a vécu une nouvelle désillusion en laissant échapper contre Clermont (3-3) une première victoire qui lui tendait les bras, dimanche lors de la 3e journée de Ligue 1 où l'ex-leader Angers a pris un point à Bordeaux (1-1).

Avec les nuls du SCO et de Clermont (7 points tous les deux), le Paris Saint-Germain (9 pts) occupe déjà seul la tête du championnat depuis sa victoire à Brest (4-2), vendredi. Et Lionel Messi n'a pas encore joué sous le maillot bleu...

<p>Le Brésilien Lucas Paqueta après avoir marqué le 3e but de Lyon contre Clermont, le 22 août 2021 au Groupama Stadium</p>

L'OL se retrouve donc d'entrée à sept longueurs des Parisiens. Corrigés à Angers (3-0), les Lyonnais ont au moins répondu aux critiques de leur nouvel entraîneur Peter Bosz sur l'envie, marquant trois buts, avec un doublé de Moussa Dembélé (4e s.p., 20e) et surtout une merveille collective, conclue par Paqueta (45e).

<p>La joie des Clermontois après l'égalisation sur un csc face aux Lyonnais, le 22 août 2021 au Groupama Stadium</p>

Mais ils se sont à nouveau effondrés défensivement, en seconde période, laissant revenir les Auvergnats de 3-1 à 3-3, avec un doublé du Kosovar Elbasan Rashani (79e, 90e).

Bosz, qui avait publiquement fustigé le manque d'implication de ses joueurs, a jugé que "la première période était beaucoup mieux", mais a aussi "vu des choses que l'on ne voit pas chez les U12 (moins de 12 ans)".

"La confiance est partie" une fois que le promu a réduit le score à 3-2, a regretté le technicien néerlandais. Ses joueurs ont par exemple spectaculairement gaspillé une énorme balle de 4-2, à plusieurs devant Arthur Desmas.

- Mérité pour Clermont -

"J'ai fait les arrêts qu'il fallait", s'est félicité le gardien clermontois pour qui "ce résultat nul a le goût d'une victoire".

Ce point est mérité pour Clermont, qui vit comme un rêve ses débuts historiques en L1, un joli conte écrit avec beaucoup d'imagination offensive.

<p>Le milieu de terrain angevin Mangani Thomas, à la lutte avec le défenseur bordelais Pembélé Timothé, le 22 août 2021 au stade Matmut Atlantique</p>

Angers aussi poursuit son bon début de saison. Romain Thomas (37e) a répondu au but du Bordelais Sekou Mara (9e) pour défendre la deuxième place.

Nice ou Marseille peuvent rejoindre les Auvergnats et les Angevins sur la deuxième marche du podium si l'un d'eux remporte le derby méditerranéen, qui clôt cette journée (20h45).

<p>La joie de l'attaquant rennais Martin Terrier, auteur de l'unique but du derby à domicile contre Nantes, le 22 août 2021 au Roazhon Park</p>

Dans l'autre affiche brûlante, le derby de l'Ouest a tourné à l'avantage de Rennes (1-0). Les Bretons se sont imposés sur un but de Martin Terrier, servi par Baptiste Santamaria, décisif pour son retour en L1 après une saison à Fribourg.

Arrivé mardi, l'ex-Angevin avait déjà brillé jeudi contre Rosenborg (2-0) en barrage aller de Ligue Europa Conférence.

<p>La joie de l'attaquant montpelliérain Andy Delort, après son but contre Lorient, le 22 août 2021 au Stade de La Mosson</p>

Dans les autres matches, Montpellier a remporté son premier succès de la saison en battant Lorient (3-1) avec un but de son capitaine Andy Delort, qui pourrait quitter le club.

Les Merlus, qui avaient ouvert le score, ont terminé à neuf avec les exclusions de Houboulang Mendes (87e) et Jérôme Hergault (90e+2).

Tout en bas du classement, les deux derniers, Strasbourg et Troyes, se sont neutralisés (1-1) et restent au fond de la classe.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.