Euro de volley: entrée en lice contrôlée des Français contre la Slovaquie

Thomas BACH
<p>Les joueurs de l'équipe de France de volley, ici lors du triomphe olympique à Tokyo, le 7 août 2021, se sont aisément imposés face à la Slovaquie</p>

Pour le premier match officiel depuis leur sacre olympique de Tokyo, les volleyeurs français n'ont pas fait dans le détail, dominant la modeste Slovaquie en trois sets (25-22, 25-20, 25-19) dans des débuts contrôlés à l'Euro-2021, vendredi.

La Saku Suurhall de Tallinn était loin d'être remplie pour la première apparition en compétition officielle des nouveaux champions olympiques français vendredi en début de soirée sur les rives de la Baltique. A peine un peu plus de 200 supporters étaient présents, sur les 7.000 que peut contenir l'enceinte estonienne.

La très grande partie étaient toutefois acquis à la cause des Bleus, avec quelques drapeaux français. Ce sont eux qui ont assuré l'ambiance dans les tribunes, reprenant notamment "Aux Champs-Élysées" de Joe Dassin entre le deuxième et le troisième set.

"On a pris du plaisir à jouer devant eux. On n'était pas au courant qu'il y aurait un peu de public pour nous, c'est cool. Ça participe à la chose et nous ça nous motive", a glissé Jean Patry à la fin du match.

Face à la Slovaquie, que la France avait affrontée pour la dernière fois à l'Euro-2013 (victoire 3-0), Bernardinho célébrait son premier match officiel comme sélectionneur des Bleus, lui qui a pris la tête de l'équipe après les Jeux et la fin du mandat de neuf ans de Laurent Tillie.

Sur le terrain, ce sont les des deux héros de la finale olympique remportée contre la Russie, Jean Patry et Earvin Ngapeth, qui ont assuré le spectacle, avec 17 points chacun, alors que les Bleus ont très nettement dominé l'attaque slovaque au contre (15 au total), notamment Barthélémy Chinenyeze (6).

- "Sérieux, propre, posé" -

C'est grâce à ce secteur de jeu du bloc que les Français ont pu reprendre la direction d'un deuxième set plus accroché que le premier et qu'ils ont idéalement lancé le troisième acte.

<p>La star de l'équipe de France Earvin Ngapeth, très en vue contre la Slovaquie, comme ici lors de la finale olympique à Tokyo, le 7 août 2021</p>

Quand les Slovaques ont pris les devants au score dans la dernière manche, c'est encore Ngapeth et Patry qui ont permis aux Bleus de repasser en tête. Trévor Clévenot, auteur d'une très bonne rencontre (13 points), a marqué la balle de match, après seulement 1h19 de jeu.

"C'est ce qu'il nous fallait, être sérieux. Il fallait une victoire de toutes façons, comme on l'a fait ce soir, c'est nickel, c'est propre, c'est posé", a souligné Patry.

Seule petite ombre au tableau pour Bernardinho, la toute petite élongation à un adducteur de Nicolas Le Goff, préservé par l'encadrement pour le match contre la Slovaquie et que Daryl Bultor a parfaitement remplacé au poste de central.

Les Bleus seront au repos samedi, avant d'affronter la Croatie dimanche (18h00), puis l'Allemagne lundi (19h00), qui sera le premier gros test de ce premier tour, où les Français seront également opposés à la Lettonie et à l'Estonie.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.