Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

AFP
placeholder

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- AstraZeneca: le syndrome de Guillain-Barré répertorié comme effet secondaire -

placeholder

L'Agence européenne du médicament (EMA) a répertorié mercredi le syndrome de Guillain-Barré, une rare atteinte neurologique, comme effet secondaire "très rare" du vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca.

Selon l'EMA, 833 cas du syndrome neurologique ont été signalés dans le monde à la date du 31 juillet, alors que plus de 592 millions de doses du sérum Vaxzevria, du laboratioire AstraZeneca, ont été administrées dans le monde à la date du 25 juillet.

La catégorie de fréquence attribuée est "très rare", c'est-à-dire survenant chez moins de une personne sur 10.000.

- Macédoine du Nord: 10 morts dans l'incendie d'un hôpital -

Dix personnes ont trouvé la mort mercredi soir en Macédoine du Nord dans un incendie virulent consécutif à une explosion dans une unité Covid-19, ont annoncé les autorités du petit Etat des Balkans en déplorant "les vies perdues".

"Une énorme tragédie s'est produite dans le centre Covid-19 de Tetovo", a déclaré le Premier ministre Zoran Zaev qui s'est immédiatement rendu dans cette petite ville du nord-ouest du pays.

- Covax revoit à la baisse ses prévisions -

placeholder

Covax a revu à la baisse ses prévisions, n'espérant désormais plus vacciner que 20% de la population des pays pauvres contre le Covid d'ici la fin de l'année, soit bien en-deçà de ses ambitions initiales.

Ce mécanisme de financement international, fondé notamment par l'Alliance du vaccin (Gavi) et l'Organisation mondiale de la santé, est censé permettre à 92 États et territoires défavorisés de recevoir gratuitement des vaccins financés par des nations plus prospères.

- L'OMS réitère son opposition aux doses de rappel -

L'OMS a demandé une nouvelle fois mercredi que les personnes vaccinées contre le Covid-19 ne reçoivent pas de doses de rappel afin que les fioles soient envoyées dans les pays pauvres qui n'ont pu immuniser qu'une infime partie de leur population.

"Pour l'instant, nous ne souhaitons pas voir une utilisation généralisée des doses de rappel pour les personnes en bonne santé qui sont entièrement vaccinées", a déclaré le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"Je ne resterai pas silencieux lorsque les entreprises et les pays qui contrôlent l'approvisionnement mondial en vaccins pensent que les pauvres du monde doivent se contenter des restes", a-t-il lancé.

- UE: six pays visés par un retour des restrictions de voyage -

Les ambassadeurs des Vingt-Sept ont approuvé le retour des restrictions à l'encontre des voyageurs non vaccinés venant de six pays dont le Japon, tandis que les touristes en provenance d'Uruguay, même non vaccinés, peuvent désormais être admis dans l'UE, a-t-on appris de sources européennes.

Outre le Japon, la Serbie, l'Azerbaïdjan, l'Albanie, l'Arménie et Brunei sont également retirés de la liste des pays dont les voyageurs sont autorisés à entrer dans l'UE pour des déplacements non essentiels, selon cette recommandation. Elle doit encore être formellement adoptée par le Conseil, institution représentant les Etats membres.

- Plus de 4,58 millions de morts -

placeholder

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.583.765 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mercredi en milieu de journée par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (652.615), devant le Brésil (584.421), l'Inde (441.411), le Mexique (264.541) et le Pérou (198.568), selon les chiffres officiels.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

burs-mlb/roc

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

logo AFP