Angleterre: Chelsea s'envole, Liverpool freiné, City coulé, United respire

AFP

Chelsea a renforcé sa mainmise sur la Premier League en gagnant (3-0) à Newcastle, samedi, pour la 10e journée, profitant du nul de Liverpool contre Brighton (2-2) et de la défaite de City contre Crystal Palace (0-2), alors que United s'est donné de l'air en dominant Tottenham (3-0).

. Chelsea se sort du piège des Magpies

Malgré une résistance valeureuse de leurs hôtes, les Blues ont fini par faire craquer Newcastle et reviennent avec trois points précieux de Saint-James' Park.

Avec 25 unités au compteurs, les Londoniens prennent 3 longueurs d'avance sur Liverpool (2e) et 5 sur City (3e).

Les hommes de Thomas Tuchel ont dû attendre un doublé de leur latéral Reece James pour s'ouvrir la voie du succès (1-0, 65e et 2-0, 77e).

Dans la foulée, Jorginho a transformé un pénalty (3-0, 81e) obtenu par Kaï Havertz.

Avec un déplacement mardi à Malmö qui pourrait être capital en Ligue des Champions et la réception de Burnley (17e) samedi prochain, Chelsea aura l'occasion de passer une trêve internationale de novembre tranquille.

. Liverpool laisse filer des points

Rapidement doté d'un avantage de deux buts, Liverpool a dû se contenter du nul face à un Brighton séduisant et sans complexe.

Jordan Henderson avait mis les Reds devant, bien servi par la 6e passe décisive de Mohamed Salah (1-0, 4e) cette saison.

Sadio Mané avait ensuite fait le break d'une superbe tête plongeante (2-0, 24e).

Mais le vent a tourné quand Mané s'est vu refuser un doublé par la VAR (34e), avant que les Seagulls ne soient récompensés de leurs efforts par Enok Mwepu qui a réduit le score peu avant la pause (2-1, 41e).

C'est finalement le Belge Leandro Trossard qui a donné un point mérité à son équipe après une magnifique action collective (2-2, 65e).

"En seconde période on n'a pas été assez bons. Je n'ai pas du tout aimé les attitudes. C'était du genre +oh mon Dieu, c'est si dur+, mais c'était clair déjà avant le match", a pesté Jürgen Klopp qui espère que les Reds assureront la qualification pour les huitièmes de finale de C1, mercredi, en battant l'Atlético Madrid à Anfield.

. Manchester City retrouve ses démons

En panne de réalisme offensif et défensif, Manchester City a été battu chez lui par le Crystal Palace de Patrick Vieira.

Avec 68% de possession, et 3 tirs cadrés seulement sur 14, et un adversaire qui a marqué sur 2 de ses 3 tentatives cadrées, cette défaite ressemble à énormément d'autres subies par les Citizens.

Wilfried Zaha, tout au début du match (0-1, 6e), et Conor Gallagher - joueur prêté par Chelsea à qui il rend un bon service -, tout à la fin (0-2, 88e), alors que City était à dix après l'expulsion d'Aymeric Laporte (45+2), ont offert à leur coach français le premier succès d'envergure sur le banc des Eagles, qui ne restent malgré tout que 13es.

. United change tout et rebondit

Avec un système à trois défenseurs centraux et l'association de Cristiano Ronaldo et Edinson Cavani en attaque, Manchester United (5e avec 17 points) a réagi en dominant des Spurs fantomatiques (3-0).

<p>L'attaquant uruguayen de Manchester United Edinson Cavani est félicité par l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo, après avoir marqué le 2e but face à Tottenham, lors de la 10e journée de Premier League, le 30 octobre 2021 à Londres</p>

La formule méritera d'être revue, mais la belle volée de Ronaldo sur un service dosé de Bruno Fernandes (1-0, 39e) et la passe décisive de "CR7" pour la petite balle piquée de Cavani (2-0, 64e), ont laissé entrevoir de belles choses, même si tout n'a pas été parfait.

Sorti du banc, Marcus Rashford a parachevé un succès (3-0, 86e) qui allège la pression sur Ole Gunnar Solskjaer avant un autre rendez-vous capital à Bergame en C1, mardi.

. Revoilà Arsenal

Invaincu depuis fin août, Arsenal est remonté au 6e rang, après sa victoire (2-0) à Leicester (10e avec 14 points).

Depuis la correction (5-0) reçue à Manchester City le 28 août, Arsenal a remporté 7 matches, pour 2 nuls et a pris Leicester à la gorge pour ouvrir la marque par Gabriel, de la tête (1-0, 5e).

A la 18e, c'est Emile Smith-Rowe qui a profité du laxisme défensif adverse et repris un ballon qui traînait face au but pour doubler la mise (2-0 ,18e). De quoi redonner quelques ambitions aux Gunners cette saison.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.