C1: Lille réalise l'exploit et l'emporte à Séville

Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA
<p>La joie des Lillois, après le 2e but marqué contre Séville, lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le 2 novembre 2021 au Stade Ramon Sanchez Pizjuan</p>

Exploit de taille ! Lille, qui n'avait plus gagné depuis 2012 en C1, a dompté Séville 2-1 en Espagne mardi pour la 4e journée de Ligue des champions et reste en lice pour la qualification vers les 8e de finale, à deux points du leader, Salzbourg (7 pts).

<p>L'attaquant canadien de Lille, Jonathan David (d), est félicité par l'attaquant Jonathan Ikoné, après avoir égalisé sur pénalty face à Séville, lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le 2 novembre 2021 au Stade Ramon Sanchez Pizjuan</p>

Menés dès l'entame, les Lillois y ont cru jusqu'au bout : le Losc a concédé le premier but du pied de l'ancien Marseillais Lucas Ocampos (15e), mais a égalisé juste avant la pause grâce à un pénalty provoqué par Jonathan Bamba et transformé par Jonathan David (43e), puis est passé devant grâce à un but de Jonathan Ikoné (51e), à la reprise d'une frappe de Zeki Celik qui a heurté le poteau.

Une belle performance pour le champion de France en titre, qui met fin à une malédiction de près de dix ans dans la reine des compétitions européennes.

La dernière victoire de Lille en C1 remontait au 20 novembre 2012 contre le Bate Borisov (2-0).

Les Nordistes, 12es de Ligue 1 et qui étaient jusque-là en difficulté en C1 avec deux nuls et une défaite au compteur, ont profité de la fébrilité des hommes de Julen Lopetegui en défense et dans les relances pour s'offrir ce précieux succès.

- Retentissant succès -

Succès d'autant plus retentissant qu'il a été réalisé dans la forteresse sévillane : les Andalous, habitués de la Ligue des champions (5 participations sur les 7 dernières saisons), sacrés en Ligue Europa au printemps dernier et actuels 3es de Liga, étaient encore invaincus à domicile cette saison toutes compétitions confondues.

<p>Le milieu de terrain argentin de Séville, Luis Ocampos, à la lutte avec son homologue de Lille, Jonathan Bamba, lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le 2 novembre 2021 au Stade Ramon Sanchez Pizjuan</p>

Malgré le but initial d'Ocampos qui a quelque peu douché les Lillois, sous pression dès l'entame, le Losc est revenu dans le match juste avant la mi-temps, après la première frappe cadrée de Jonathan Bamba repoussée par Yassine Bounou (34e).

Thomas Delaney, titularisé par surprise à la place de Joan Jordan dans l'entrejeu sévillan, a déjà provoqué une action litigieuse au contact de Jonathan David à la 16e minute, passée sous le radar de l'arbitre.

A la 40e, il a porté sa main au visage de Bamba dans sa propre surface, alors que l'action ne présentait aucun danger. L'ailier lillois s'écroule dans la surface, l'arbitre va consulter la vidéo, et siffle pénalty.

- Le pénalty, tournant du match -

C'est le tournant du match : dès lors, les Lillois prennent le contrôle du ballon et de la rencontre. Juste avant la pause, Ikoné manque son duel face à Bounou (45e). Mais au retour des vestiaires, à la 51e, il ne se ratera pas deux fois. Après une nouvelle relance ratée des Andalous, il sera au bon endroit au bon moment pour reprendre le ballon propulsé sur le poteau par Celik.

<p>L'attaquant français de Lille, Jonathan Ikoné, est félicité par le milieu de terrain portugais Renato Sanchez, après avoir marqué le 2e but face à Séville, lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le 2 novembre 2021 au Stade Ramon Sanchez Pizjuan</p>

Si c'est le serial buteur David, auteur de 9 des 16 buts du Losc cette saison, qui a permis aux Lillois de revenir à hauteur, c'est bien Ikoné, muet face aux cages depuis la première journée de Ligue 1 à Metz le 8 août, qui a permis à Lille de sceller cette victoire capitale.

Les Lillois ont infligé leur deuxième défaite de la saison aux coéquipiers de l'international français Jules Koundé, vaincus seulement par Grenade début octobre (1-0) en Liga.

Soirée pleine pour les Dogues en Andalousie. Dans la foulée de leur bonne prestation sans récompense vendredi à Paris (défaite 2-1), les Nordistes affirment leur retour en forme : grâce à ce succès, ils reviennent à la deuxième place du groupe G, à deux points de Salzbourg, leader avec 7 points malgré sa défaite 2-1 à Wolfsburg en soirée.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.