Ligue Europa: maintenant l'OM doit gagner

AFP
<p>Le milieu de terrain marseillais Dimitri Payet, aux prises avec l'attaquant espagnol de la Lazio Rome, Pedro, lors de leur match de poules de la Ligue Europa, le 21 octobre 2021 au Stade Olympique</p>

Seulement troisième du groupe E de la Ligue Europa, mais pas décroché pour autant, Marseille a désormais besoin d'un succès face à la Lazio Rome jeudi au Stade Vélodrome (21h00) pour garder ses chances de qualification pour les 8e de finale.

Avec trois matches nuls en trois journées, l'OM n'avance pas beaucoup en C3.

Mais le 0-0 ramené de Rome il y a deux semaines a de nouveau montré que l'équipe de Jorge Sampaoli avait le niveau dans un groupe pourtant relevé. A Moscou face au Lokomotiv (1-1) puis à domicile contre Galatasaray (0-0), l'OM a en effet nettement dominé ses adversaires.

Mais cela ne s'est pas traduit au score et sans une victoire jeudi contre les Romains, la perspective de la première place, la seule à envoyer directement en 8e finale dans la nouvelle formule de la C3, s'éloignerait considérablement.

<p>L'attaquant de la Lazio Rome, Ciro Immobile, face au défenseur croate de Marseille, Duje Caleta-Car, lors de leur match de poules de la Ligue Europa, le 21 octobre 2021 au Stade Olympique</p>

Contre la très irrégulière Lazio, capable au mois d'octobre de battre nettement (3-1) l'Inter Milan, championne d'Italie, comme de chuter lourdement face à l'Hellas Vérone (4-1) ou Bologne (3-0), la mission n'est pas simple mais pas impossible.

"On a bien joué il y a deux semaines à Rome, les deux équipes pouvaient gagner. Je m'attends encore à un match difficile", a résumé mercredi le défenseur de l'OM Duje Caleta-Car, redevenu titulaire après un début de saison aux oubliettes.

- Victoire obligatoire -

"On sait ce que ces trois points signifient pour nous, pour se rapprocher de Galatasaray (premier avec sept points, ndlr) et de la tête du groupe. Peu importe comment on les prend, beau match ou pas beau match", a ajouté le Croate.

Pour gagner, Sampaoli pourra compter sur un groupe au complet et devrait aligner une équipe de titulaires. L'Argentin a toujours assuré qu'il accordait une grande importance à la Ligue Europa et fait régulièrement référence à l'histoire européenne du club.

<p>L'entraîneur argentin de Marseille, Jorge Sampaoli, lors du match de poules de la Ligue Europa contre la Lazio Rome, le 21 octobre 2021 au Stade Olympique</p>

Il a aussi procédé récemment à un turn-over important mais maîtrisé, qui a permis à l'OM de passer sans trop de dégâts un mois d'octobre surchargé. Mais son équipe ne gagne pas très souvent - six matches nuls lors des 10 dernières rencontres - et devra y parvenir jeudi.

"On n'a pas le nombre de points qui correspond à nos performances. On doit en récupérer le plus possible pour atteindre notre objectif qui est la qualification", a-t-il dit mercredi.

"La situation comptable est ce qu'elle est. Donc ce match est plus vital encore que celui contre Galatasaray. Nous avons l'obligation de gagner, mais contre un adversaire très difficile, on le sait."

- "Offense gratuite" -

De leur côté, les Romains ne sont pas non plus en situation idéale (deuxièmes avec quatre points) et arrivent à Marseille avec quelques inquiétudes liées à la santé de leur buteur et capitaine Ciro Immobile, incertain, et à la sécurité.

Le précédent affrontement entre les deux équipes en 2018 au Vélodrome avait en effet été marqué par de graves incidents et le déplacement des tifosi laziali a été interdit par le ministère de l'Intérieur, qui a évoqué dans son arrêté "l'interprétation répétée de chants fascistes et la réalisation de saluts nazis" de la part de certains supporters romains.

<p>Des supporters marseillais lancent des fumigènes, avant le match de phase de poules de la Ligue Europa contre la Lazio Rome, le 25 octobre 2018 au Stade Vélodrome</p>

Le club de la capitale italienne n'a pas apprécié et a regretté une "offense gratuite", rappelant de son côté les débordements ayant eu lieu cette saison au Vélodrome.

Après les incidents ayant marqué le match contre Galatasaray, l'OM a d'ailleurs été sanctionné avec la fermeture du Virage Nord pour celui contre la Lazio. Finalement, en accord avec l'UEFA, la tribune sera remplie par presque 10.000 personnes, des enfants des clubs partenaires de l'OM dans le projet "Next Gen" et leurs éducateurs.

"C'est une initiative que j'apprécie énormément. Cela va créer un sentiment d'appartenance chez ces jeunes et cela nous donne une responsabilité. C'est un geste très noble", a jugé Sampaoli.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.